Santé

SANTE

Paris 2018 s’engage pour votre-bien être !

Inscrivez-vous

Devenez bénévole

 

Paris 2018 a lancé un programme de santé autour des Gay Games

Nos objectifs

Journée de réflexion avec 4 tables-rondes le 2 août 2018 à l’Hôtel de Ville de Paris sur  » Le sport source de bien-être et de santé »

  1. Sport, activités physiques, bien-être physique et mental
  2. Remettre les citoyens européens en mouvement
  3. La prévention des substances dopantes et récréatives
  4. Activités physiques thérapeutiques : le sport comme médicament ?

Actions citoyennes sur le Village des Gay Games sur le Parvis de l’Hôtel de Ville du 3 au 10 août avec un stand bien-être et santé tenu par un collectif d’associations sur les questions de santé :

  1. Présence par roulement de plusieurs associations : AIDES – ENIPSE – KIOSQUE INFOS-SIDA – Vers Paris sans sida…
  2. Information et sensibilisation à travers des animations ludiques

Prévention du dopage avec l’Agence Française de Lutte contre le Dopage : des tests seront proposés sur 3 lieux sportifs pendant la semaine des Gay Games; les participants seront ensuite sensibilisés aux conséquences du dopage.
Offre de santé sexuelle :

En liaison avec l’Association Vers Paris sans sida, l’Agence Régionale de la Santé et de nombreuses associations spécialisées, Paris 2018 entend

  1. assurer la continuité de l’offre de santé sexuelle parisienne à destination des participant.e.s et spectateur.trice.s des Gay Games ;
  2. promouvoir les solutions diversifiées de prévention et de dépistage du VIH dans une approche positive de la santé sexuelle pendant toute la durée de l’événement.

Plusieurs centres gratuits d’information, de dépistage et de diagnostic seront ouverts avec des horaires élargis pendant les Gay Games. Et plusieurs actions de prévention se dérouleront sur le village et les lieux festifs parisiens.

Urgences, vaccins, hôpitaux, pharmacies, santé sexuelle… Voici toutes les informations sanitaires utiles durant votre séjour aux 10e Gay Games – Paris 2018

Votre santé

Important 

un poste de secourisme et de sécurité est prévu sur chaque site sportif des Gay Games et pourra prendre en charge tout incident survenu lors des compétitions.

Les informations ci-après concernent votre santé durant votre séjour à Paris.

Plus d’infos sur le site de l’Office du Tourisme, accessible en 11 langues.

Retrouvez-nous sur le Stand Santé du Village des Gay Games. 

Urgences

Vous êtes témoin ou victime d’un accident ? Votre état de santé nécessite des soins qui ne peuvent attendre le lendemain ? Voici les numéros d’urgence à contacter :

Numéro d’urgence européen 112
Pompiers 18
Police-secours 17
Service d’aide médicale d’urgence (SAMU) 15
Numéro d’urgence par SMS

(pour les personnes ayant des difficultés à entendre ou à parler)

114
SOS Médecins 36 24

+33 (0) 1 47 07 77 77

SOS Dentaire +33 (0) 1 43 37 51 00

+33 (0) 1 43 36 36 00

Centre antipoison de Paris +33 (0) 1 40 05 48 48

 

Paris et sa région comptent 39 hôpitaux publics qui offrent un service de santé de qualité pour tou.te.s 24 heures/24 et 7 jours/7.

Pour trouver l’un des 25 services d’urgences le plus proche de vous, rendez-vous sur le site de l’Assistance Publique – Hôpitaux de Paris (accessible en anglais).

 

 

Partenaire

Centre d’Imagerie Médicale Bachaumont

Pendant les Gay Games, en cas de blessure, vous pourrez bénéficier d’un accès prioritaire pour une radio, scanner, IRM et/ou échographie au tarif sécurité sociale, sans dépassement.

Centre d’Imagerie Médicale Bachaumont
Dr Laurence Bellaiche, Radiologue
Téléphone – 01 79 36 10 00
14 Rue Bachaumont, 75002 Paris

Logo_Centre Bachaumont_HD_Square

Vaccins

Aucun vaccin n’est requis pour entrer en France.

Pour les hommes gays et bisexuels, les vaccins contre l’hépatite A, l’hépatite B, le HPV et le méningocoque C sont fortement recommandés.

Eau potable

L’eau de Paris ne présente aucun risque pour la santé d’une personne qui en consommerait toute sa vie.

L’eau du robinet est le produit alimentaire le plus contrôlé de France.

L’eau de Paris respecte les 56 paramètres de potabilité définis par le Code de la santé publique dans le cadre des normes européennes qui forment le standard de qualité sanitaire le plus élevé au monde. Chaque année, plus d’un million de mesures de qualité sont réalisées pour assurer la surveillance sanitaire et garantir une qualité irréprochable de l’eau fournie au robinet des Parisiens.

Faites un geste pour vous et pour la planète : remplissez votre gourde Paris 2018 dans l’une des 1000 fontaines publiques du réseau Eau de Paris.

Logo - Eau de Paris 125px

Santé sexuelle

Grâce à un réseau de partenaires engagés, les Gay Games vous offrent un ensemble de services pour prendre soin de vous et de vos partenaires pendant votre séjour.

Dans vos sacs d’accueil et sur le Village des Gay Games, vous trouverez des préservatifs gratuits, internes comme externes, du gel et de l’information sur la prévention à Paris.

Des animations santé sont organisées sur le Village et dans de nombreux lieux festifs parisiens.

Écoute, information, dépistage et prise en charge des infections sexuellement transmissibles, traitement d’urgence en cas d’accident de protection, dépannage en cas de rupture de traitement antirétroviral ou de PrEP… Pour connaître chaque jour les horaires des services ouverts à Paris, suivez sur la page Facebook de notre partenaire Vers Paris sans sida !

Un doute, une question sur votre prévention ? Les équipes de Sida Info Service sont à votre écoute au 0 800 840 800, 7j/7 et 24h/24.

Pour les Gay Games, elles vous répondent en anglais au +33 (0) 1 41 83 42 75 du 4 au 12 août, de 18h à 21h.

Pharmacies

Les pharmacies à Paris sont généralement ouvertes de 8h à 20h sans interruption. Elles ferment à tour de rôle le dimanche et parfois aussi le lundi. Quand une pharmacie est fermée, les adresses des pharmacies de garde les plus proches sont indiquées sur la porte.

Paris compte de nombreuses pharmacies ouvertes tard ou même toute la nuit.

Produits dopants et stupéfiants

En France, l’usage des substances ou plantes classées comme stupéfiants est strictement interdit par la loi. Cette interdiction concerne aussi bien l’usage public que l’usage privé, individuel ou collectif, et elle ne fait aucune différence entre les drogues.

Qu’il s’agisse de cannabis, d’ecstasy, de cocaïne ou toute autre substance psychoactive illicite, l’usage est un délit puni d’une peine maximale de 1 an d’emprisonnement et de 3 750 € d’amende.

Pour connaître la liste des substances interdites dans le cadre de la compétition sportive, rendez-vous sur le site de l’Agence française de lutte contre le dopage (accessible en anglais).

Des difficultés, besoin d’en parler ? Les équipes de Drogues Info Service sont à votre écoute au 0 800 23 13 13, 7j/7 de 8h à 2h.

Gestes qui sauvent

A Paris, plus de 150 défibrillateurs automatiques, très simples d’emploi et sans danger, sont accessibles et manipulables par toute personne témoin d’une personne qui s’écroule inconsciente, probablement victime d’un arrêt cardiaque.

L’ensemble des piscines, des stades et des centres sportifs, les mairies d’arrondissement, les musées de la Ville de Paris, les bibliothèques, les bâtiments administratifs recevant du public, ainsi que la totalité des grands parcs parisiens, les rives de Seine et les canaux St-Martin et Ourcq sont équipés de défibrillateurs.

Si vous voyez une personne s’effondrer inconsciente, n’hésitez pas : la seule chose que vous risquez, c’est de sauver une vie !

Partenaires

  • Aides Aides
    Aides Aides

    Première association française de lutte contre le VIH/sida et les hépatites virales http://www.aides.org

    AIDES est la principale association de lutte contre le sida en France. Elle a été́ créée en 1984 et est reconnue d’utilité́ publique depuis 1990. Depuis sa création, AIDES s’est assigné comme objectif de transformer la société en mobilisant les personnes concernées par le VIH /sida et en menant des actions pour soutenir les personnes séropositives et prévenir la transmission du VIH et des hépatites. Les revendications de AIDES en France sont multiples et sont les suivantes :        Militer pour préserver et obtenir de nouveaux droits notamment au niveau de l’accès aux traitements, de la gratuité des soins ;        Agir auprès de la population migrante pour le maintien et le respect de la loi contre l’expulsion de malades étrangers ;        Lutter contre les discriminations dans une société où la séropositivité est encore un facteur de rejet ;        Lutter contre les discriminations en milieu du travail ;        Agir pour la défense du droit des séropositifs à bénéficier d’assurances et de prêts bancaires.        Agir pour un accès aux soins équitable en milieu libre et en prison ;        Innover à travers de nouvelles approches de prévention adaptées à chaque sexualité, aux différentes personnalités et environnements. AIDES développe également de nombreuses actions à l’international. Les actions de AIDES s’articulent autours des axes suivants :        Prévention et réduction des risques auprès de publics cibles (hommes ayant des rapports sexuels avec d’autres hommes, les travailleuses et travailleurs du sexe, les populations migrantes et les consommateurs de drogues). Par exemple :   o   Un centre de santé sexuelle (Le SPOT Paris – Beaumarchais – 51, boulevard Beaumarchais – 7500 3 PARIS – métro ligne 8 : Chemin Vert) proposant un service complet d’informations, de dépistage, de suivi et de soins, basé sur le non discrimination et l’acceptation des modes de vie sexuelle de chacune et chacun. o   Un centre d’accueil et d’accompagnement qui propose un accueil spécifique « Gays, Sex & Chems » tous les jeudis soirs de 18h à 21h au CAARUD des Halles – 36, rue Dussoubs – 75002 Paris – métro lignes 4 et 3 : Réaumur-Sébastopol) . Animé par des gays, il s’adresse à tous les gays consommant des produits en contexte sexuel et/ou festif ;        Soutien et accompagnement des personnes séropositives afin d’améliorer leurs conditions de vie et faciliter leur insertion sociale ;        Recherche et développement autours des enjeux de santé et des enjeux thérapeutiques en co-construction à la fois avec les personnes concernées, le corps médical et les chercheurs. Plus d’informations sur le site internet de AIDES http://www.aides.org

  • Centre LGBT Paris Ile de France Centre LGBT Paris Ile de France
    Centre LGBT Paris Ile de France Centre LGBT Paris Ile de France

    Association de lutte pour l’égalité des droits et contre les discriminations liées à l’orientation sexuelle ou à l’identité de genre http://www.centrelgbtparis.org

    Association, loi 1901, le Centre est un lieu d’accueil convivial d’information et d’écoute au service de la population lesbienne, gay, bisexuelle et trans. On peut y trouver des informations sur les activités et services du Centre, sur celles des 80 associations membres, sur la vie culturelle et festive de ses partenaires, sur le tourisme et les commerces LGBT. Vous y trouverez plusieurs pôles ou des volontaires, bénévoles et professionnels seront heureux de pouvoir vous renseigner et vous aider à trouver des solutions adaptées à chacuns/unes.

    • Le pôle santé, par exemple qui, en plus des problèmes de santé spécifiques, aborde les problèmes d’isolement, les sentiments de solitude, la déprime, les addictions et les infections.
    • La culture avec des rencontres, des débats, des fêtes, des spectacles et des concerts.

    Il y a aussi une bibliothèques avec de nombreux ouvrages à disposition.

    • Le soutien au personnes fait partie des priorités du Centre.

    Les permanences de soutien aux personnes sont des espaces d’entretiens individuels anonymes et gratuits. Elles sont encadrées par des volontaire en activité.

    • Le Centre LGBT qui est un lieu d’accueil ne pers pas de vue son cap : faire évoluer les mentalités pour l’égalité contre l’homophobie.

    Le bar associatif vous propose toutes sortes de boissons ainsi qu’une petite restauration rapide. Se trouver, s’entraider et lutter pour l’égalité des droits Facilement accessible, il est situé en plein cœur de Paris, proche du Centre Georges Pompidou (Beaubourg). Les stations de métro « Arts et Métiers » et Rambuteau sur la ligne 11 sont idéalement situées pour vous rendre au Centre, mais aussi certaines lignes de Bus, ainsi que le RER (Station Les Halles) Pour les heures d’ouvertures et bien plus d’informations sur les activités du centre, rendez vous sur leur site internet : www.centrelgbtparis.org Et pour vous y rendre : 63, rue Beaubourg 75003 Paris Tel : 01 43 57 21 47

  • Centre d'Imagerie Médicale Bachaumont Centre d'Imagerie Médicale Bachaumont
    Centre d'Imagerie Médicale Bachaumont Centre d'imagerie médicale Bachaumont

    Pendant les Gay Games, en cas de blessure, vous pourrez bénéficier d’un accès prioritaire pour une radio, scanner, IRM et/ou échographie au tarif sécurité sociale, sans dépassement.

    Centre d’Imagerie Médicale Bachaumont
    Dr Laurence Bellaiche, Radiologue
    Téléphone – 01 79 36 10 00
    14 Rue Bachaumont, 75002 Paris

  • CRIPS CRIPS
    CRIPS CRIPS

    Organization associated with the Regional Ile-de-France Council, recognized for health risk plans and education in Paris and surroundings.

    Organisme associé du Conseil Régional d’Ile-de-France de France, acteur reconnu de la prévention santé en Ile-de-France.

    Le CRIPS intervient notamment dans le domaine :

    • De la vie affective et sexuelle (VIH/Sida, IST, hépatites)
    • Des addictions
    • Des inégalités et des injustices liées aux singularités (lutte contre le sexisme, l’homophobie, la sérophobie)

    Mission envers les jeunes

    Le CRIPS est un acteur très engagé dans la prévention auprès des jeunes.

    Il intervient sur l’ensemble du territoire francilien dans :

    • Les lycées et les CFA (Centres de formation d’apprentis)
    • Les structures accueillant des publics vulnérables (jeunes en insertion, migrant, publics d’origine étrangère,  personnes en situation de handicap, milieu carcéral,  LGBT )
    • Son espace d’information et de prévention, le Cybercrips
    • Son unité de prévention, le BIP (Bus Info Prévention)

    Plus de 200 000 adolescents et jeunes adultes sont sensibilisés à la prévention chaque année.

    Le CRIPS à inscrit au cœur de son activité l’échange de connaissances et de pratiques, en sensibilisant, formant, et accompagnant les équipes éducatives aux projets d’éducation pour la santé. Il accueille des militants étrangers pour des missions de renforcement de capacités.

    Le CRIPS informe le grand public en pilotant des actions sur de grands événements et manifestations  (Solidays, Marche des fiertés, Fête de l’humanité , salon de l’éducation,  etc) et réalisant des campagnes de prévention  et de communication annuelles.

    Le CRIPS édite des supports d’information ou de prévention à destination des jeunes et du grand public,  mais il propose également des newsletters pour informer sur ses actions.

    Plus d’information sur le site internet du CRIPS

    www.lecrips-idf.net/crips-idf/publications-crips-idf/

    Contacts du CRIPS Île-de-France :

    14, rue Maublanc 75015 Paris

    Tel : 01 56 80 33 33 / Fax : 01 56 80 33 30

    info@lecrips.net

    http://www.lecrips-idf.net

  • ENIPSE ENIPSE
    ENIPSE ENIPSE

    L’ENIPSE poursuit son projet associatif basé sur l’échange et la compréhension de l’autre. Elle poursuit la mobilisation d’un réseau festif de quelques 800 lieux commerciaux LGBT+ et libertins en France dans le domaine de la lutte contre le SIDA et les autres IST par la mise en place d’outils spécifiques et adaptés de prévention (affiches, documents, préservatifs, gels etc..). L’association développe un programme d’action auprès des clientèles des lieux festifs, des associations, des sites et applications de rencontre couvrant les champs de la santé sexuelle à la santé mentale. Ces actions s’intègrent dans le parcours de prévention, de dépistage, mais aussi du soin du patient, comme l’éducation thérapeutique, les groupes de paroles, la formation ou la sophrologie. Pour plus d’information : http://www.enipse.fr

  • Le Kiosque Le Kiosque
    Le Kiosque Le Kiosque

    Association de prévention et de conseil sur le VIH/sida, les Infections Sexuellement Transmissibles (IST) et les addictions http://www.lekiosque.org

    Le Kiosque Info Sida Toxicomanie (association de prévention et de lutte) a été créé en 1992 pour offrir, en plein coeur de Paris, dans le quartier du Marais, un espace de documentation, d’écoute et de conseil sur le VIH/Sida, les infections sexuellement transmissibles (IST) et les conduites addictives. Check point Paris a été inauguré en 2016, ouvert 6 jours par semaine. C’est un espace de santé communautaire convivial ou vous pourrez rencontrer un membre de leur équipe pour un entretien personnalisé. Il y a également la possibilité de se procurer du matériel de prévention. Check Point Paris propose une offre de santé sexuelle communautaire complète a destination des gays, des lesbiennes et des personnes trans* qui s’adresse aussi bien aux personnes séronégatives que séropositives. Le Kiosque Info Sida : 36, rue Geoffroy l’Asnier 75004 Paris (métro Saint Paul ou Pont Marie) Tel : 01 44 78 00 00 / 01 44 78 24 44 www.lekiosque.org.

  • Sida Info Service Sida Info Service
    Sida Info Service Sida Info Service

    Depuis sa création le 23 octobre 1990 par l’Agence française de lutte contre le sida (AFLS) en partenariat avec l’association AIDES, Sida Info Service (devenue par la suite SIS-Association) agit comme une association engagée dans le domaine de la lutte contre le VIH/sida. Elle s’appuie sur les principes affirmés dès l’origine : renforcement de l’autonomie et de la dignité des personnes et reconnaissance des besoins et des savoir-faire des communautés quant à leur santé.

    L’objectif initial s’est étendu progressivement aux problématiques connexes liées à l’infection par le virus de l’immunodéficience humaine (VIH) et à des pathologies inhérentes aux risques sexuels, aux maladies chroniques, à l’exercice des droits des personnes et des malades, à leur soutien et leur accompagnement. Exerçant dans le cadre d’une mission d’intérêt général, SIS-Association est un partenaire des politiques de santé publique et joue un rôle privilégié à l’interaction de la santé publique et de la santé communautaire.

    Rendez-vous sur le site de Sida Info Service.

  • SIS Animation SIS Animation
    SIS Animation SIS Animation

    Santé Info Solidarité-Animation (SIS-Animation) est une association qui relève de la loi du 1er juillet 1901.

    Par ses activités d’animation de terrain et de réseau, SIS-Animation lutte contre le VIH/sida, les Infections Sexuellement transmissibles, les hépatites virales et contre toutes formes d’exclusions et de discriminations basées sur la sexualité ou l’état de santé.

    SIS-Animation participe aux enjeux régionaux de santé. L’association dispose pour cela de dix délégations centrées sur l’activité d’animation (Bordeaux, Cayenne, Lille, Marseille, Montpellier, Nantes, Nice, Paris et Strasbourg) et de deux antennes régionales (Amiens, Angers). Ces implantations permettent de trouver les réponses opportunes aux réalités sociologiques et démographiques territoriales dans le domaine de la santé sexuelle tout en assurant la visibilité de dispositifs d’aide à distance ainsi que des opérations de terrain à destination du grand public ou de publics cibles.

  • Vers Paris sans sida Vers Paris sans sida
    Vers Paris sans sida Vers Paris sans sida

    Un an après la Déclaration de Paris en partenariat avec ONUSIDA, Paris a pris le leadership des villes engagées autour de l’objectif de mettre fin à l’épidémie de VIH d’ici 2030. Dans ce cadre, l’épidémiologiste France LERT a rendu à la Maire de Paris en février 2016 un rapport visant à permettre à Paris d’atteindre en 2020 l’objectif intermédiaire 90-90-90 : 90% de séropositifs dépistés – 90% de dépistés mis sous traitement – 90 % des patients traités avec une charge virale indétectable. Le 18 mai 2016, le Conseil de Paris a approuvé une délibération portant sur la mise en œuvre de ce rapport et sur la co-création par la Ville de Paris d’une association dénommée « Vers Paris sans sida » dont l’objet est de collecter des fonds publics et privés afin de financer les actions nécessaires pour en finir avec l’épidémie de VIH à Paris. La stratégie retenue par la Ville de Paris et les acteurs du VIH à Paris est une stratégie positive et inclusive, permettant de passer de la prévention du comportement à risque à la santé sexuelle et à l’égalité réelle. Il s’agit d’adapter les moyens d’action proposés aux différents groupes exposés, à leur épidémiologie et à leurs modes de vie. L’Association Vers Paris sans sida a ainsi pour objet de collecter des fonds publics et privés destinés au financement des actions mises en œuvre dans le cadre de cette stratégie, afin de financer toute action permettant d’atteindre les objectifs ci-dessus énoncés. Les financements visent à favoriser l’accès au dépistage, aux soins, aux traitements et aux droits en privilégiant les dispositifs de santé communautaire visant les populations les plus touchées par l’épidémie de VIH – SIDA. Toute action se rattachant directement ou indirectement à l’objet ci-dessus entre dans la vocation de l’Association, y compris les actions de communication sur les moyens de la prévention combinée, de lutte contre les discriminations et pour l’inclusion et le bien-être des populations LGBT particulièrement exposées au VIH.