Institutionnels

Institutionnels

Paris 2018 a obtenu le soutien de toutes les strates institutionnelles françaises depuis sa candidature à l’organisation des Gay Games 10. Respectant les valeurs humanistes et universelles de la France et l’ambition du pays d’accueillir des événements sportifs internationaux, l’association d’intérêt général rassemble ses partenaires publics au sein d’un comité de suivi « institutionnels » qui s’assure de la bonne délivrance de l’événement dans les meilleures conditions, notamment de sécurité.

  • Ministère de la ville, de la jeunesse et des sports

    Mot du Ministre de la ville, de la jeunesse et des sports et du Secrétaire d’Etat aux Sports

    Patrick KANNER  

    Ministre de la ville, de la Jeunesse et des Sports

    Thierry BRAILLARD 

    Secrétaire d’État aux Sports

     

    « Nous nous réjouissons que Paris organise en 2018 la prochaine édition de ce grand événement sportif et culturel. L’engagement du Ministère des Sports, en particulier de Valérie Fourneyron, a permis d’impulser une dynamique qui a conduit au soutien de tout le gouvernement pour que la 10e édition des Gay Games puisse se tenir en France.

    La Fédération internationale des Gay Games a ainsi désigné Paris 2018 pour organiser la 10e édition, grâce à la mobilisation de votre organisation et celle de la Ville de Paris, de la Région, du CNOSF et de l’Etat.

    Paris et la France s’attacheront à offrir aux délégations venues du monde entier une magnifique manifestation sportive, culturelle et festive ouverte à toutes et à tous.

    Cet évènement majeur permettra de donner une visibilité accrue aux thèmes de tolérance et de l’intégration de l’ensemble des lesbiennes, des gays, des bisexuel(les) et trans* dans notre société.

    Au-delà de la compétition sportive, nous sommes convaincus que les valeurs républicaines de refus de toutes les discriminations seront portées de la plus belle manière par cette 10e édition des Gay Games en 2018. Soyez assurés de notre plein soutien et de nos sincères encouragements pour vos actions menées contre les préjugés et contre l’homophobie. »

    http://www.sports.gouv.fr/


  • Ministère des Affaires Etrangères et du Développement International (MAEDI)

    Le Ministre des Affaires étrangères, M. Laurent Fabius a créé en septembre 2013 le nouveau poste d’Ambassadeur pour le sport pour développer le rayonnement international de la France vers le sport et pour le sport. Les missions de l’ambassadeur consistent à mobiliser l’ensemble du réseau diplomatique afin de soutenir l’attractivité de la France pour l’organisation de grands événements sportifs majeurs, promouvoir les entreprises françaises sur tous les marchés liés au sport et renforcer la présence française dans les postes de décisions au sein des instances sportives internationales. Les ambassadeurs du sport successifs Jean Lévy, Antoine Anfré et Philippe Vinogradoff ouvrent ainsi les portes des consulats et ambassades de France du monde entier à l’équipe de Paris 2018 afin de faciliter la promotion de l’événement.

  • Région Ile de France

    https://www.iledefrance.fr/

  • Ville de Paris

    Mot de la Maire de Paris

    Mme Anne Hidalgo

    Anne_Hidalgo,_février_2014

    Maire de Paris

    « En organisant les Gay Games 2018, Paris s’engage en faveur de l’égalité. En effet ce grand rendez-vous sportif et ludique permettra à des athlètes de tous les niveaux venus du monde entier d’affirmer ensemble le droit de chacun à la différence.

    Après le tournoi international de Paris, organisé chaque année par les clubs de la Fédération Sportive Gaie et Lesbienne, cette manifestation estivale, émaillée de débats et d’animations destinés à sensibiliser le public aux discriminations, offrira à notre ville l’occasion de franchir un pas supplémentaire vers une société plus juste et plus fraternelle.

    Grâce aux Gay Games, Paris entend promouvoir contre vents et marées les valeurs de tolérance, de respect et de liberté.

    Je souhaite à tous les participants des Gay Games 2018 de venir nombreux à Paris pour vivre de beaux moments de partage et de sport. »

  • DIGES
    Déléguation Interministériel aux Grands Evénements Sportifs

     

    La Délégation interministérielle aux Grands Evénements sportifs est à la fois un facilitateur des relations entre les services de l’Etat et les organisateurs des événements sportifs et un accélérateur de développement économique et social des grands événements sportifs. Elle est dirigée par un préfet, M. Nicolas DESFORGES, le DIGES. Son intervention est triple :

    – Un pôle affaires générales et institutionnelles, qui a en charge notamment le suivi de la mise en œuvre des lettres de garantie, les questions de transport, les aspects juridiques, les relations avec les sites hôtes.

    – Un pôle accompagnement et développement, qui promeut les animations périphériques, l’accompagnement économique, social, culturel, pédagogique et environnemental, le développement durable des territoires, et qui développe la démarche d’évaluation des grands événements sportifs.

    – Un pôle sécurité et prévention, qui assure l’expertise, le conseil et la coordination des forces de sécurité publique et civile.

    http://www.sports.gouv.fr/international/DIGES/

    PARIS 2018 fait partie des Grands événements sportifs suivi par le délégué interministériel aux grands événements sportifs, M. Nicolas DESFORGES (DIGES) et de son équipe qui contribue de manière constructive au projet.

    manière constructive au projet. http://www.sports.gouv.fr/international/DIGES/


  • CNDS (Centre National pour le Développement du Sport)

    Créé en 2006, le Centre National pour le Développement du Sport (CNDS), établissement public sous la tutelle du Ministre chargé des sports a pour mission

    1. le développement de la pratique du sport par le plus grand nombre,
    2. l’accès au sport de haut niveau et l’organisation de manifestations sportives, notamment les grands évènements sportifs internationaux (GESI)
    3. le renforcement de l’encadrement et à la professionnalisation de la pratique sportive

    Le Centre national du Développement du Sport (CNDS) s’est engagé à subventionner Paris 2018 – 10e édition des Gay Games dans le cadre de son programme Projets innovants. Une convention triennale 2016-2018 a été signée en 2016 pour un total de 240 000€. http://www.cnds.sports.gouv.fr/


  • Comité National Olympique et Sportif Français (CNOSF)

    Le CNOSF soutient l’organisation des Gay Games depuis la candidature. Le président de Paris 2018 a rencontré à plusieurs reprises le président Denis Masseglia pour des échanges d’expérience. Il a été invité à présenter la manifestation à l’ensemble des présidents de fédérations sportives nationales.

    Copie de la lettre du CNOSF lors de la candidature en 2013

    Photos de Manuel Picaud Pascale Reinteau et Evelyne Chenoun

  • Le Comité Régional Olympique et Sportif d’Île-de-France (CROSIF) http://www.crosif.fr représente le mouvement sportif régional pour toutes les questions d’intérêt général, notamment auprès des pouvoirs publics — Direction régionale de la jeunesse, des sports et de la cohésion sociale, Conseil régional —, et auprès des organismes officiels régionaux. Il sauvegarde et développe l’esprit Olympique, suivant les principes définis par le Comité National Olympique et Sportif Français et a pour mission de développer la pratique sportive dans la région Ile-de-France. Les 10e Gay Games sont soutenus par le CROSIF. Un de ses dirigeants, Ryadh Sallem, siège au comité de suivi institutionnels de Paris 2018. Lettre de soutien du CROSIF 2013